samedi 28 avril 2012

Kadhafi a financé la campagne de Sarkozy à hauteur de 50 millions d’euros

 
Kafhafi finance Sarkozy en 2007
Mediapart a mis la main sur un document officiel libyen qui a échappé aux destructions de l’offensive militaire occidentale et qui prouve que le régime de de Mouammar Kadhafi avait bel et bien financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, pour un montant de cinquante millions d’euros. Une décision prise dès décembre 2006.
Mediapart apporte les précisons suivantes qui authentifient le document :  « Selon des connaisseurs du régime libyen à qui nous l’avons soumis, ce document, dont le signataire et le destinataire appartenaient au premier cercle de Kadhafi, est conforme, jusque dans son style, aux habitudes bureaucratiques du régime. Outre celle du calendrier grégorien, la deuxième date qui y figure conforte son authenticité: elle n’est pas celle du calendrier musulman habituel, mais de celui imposé par le dictateur, qui part de l’année du décès du prophète Mahomet, l’an 632. »
Voici la traduction de ce document – version originale en fin de billet – telle que livrée par Mediapart :
Jamahirya arabe libyenne populaire glorieuse
« Pas de démocratie sans conférence populaire »
Date : 10. 12. 2006
Correspondant à : 10. 12. 1375
N° 1917 68 P
Service de la sécurité extérieure

Frère / Président du Fonds libyen des investissements africains
Que la paix soit sur vous…
En référence aux instructions émises par le bureau de liaison du comité populaire général concernant l’approbation d’appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, Monsieur Nicolas Sarkozy, pour un montant d’une valeur de cinquante millions d’euros.
Nous vous confirmons l’accord de principe quant au sujet cité ci-dessus, et ce après avoir pris connaissance du procès-verbal de la réunion tenue le 6. 10. 2006, à laquelle ont participé de notre côté le directeur des services de renseignements libyens, et le président du Fonds libyen des investissements africains, et du côté français, Monsieur Brice Hortefeux, et Monsieur Ziad Takieddine, et au cours de laquelle un accord a été conclu pour déterminer le montant et le mode de paiement.
Que la paix soit sur vous et la miséricorde de Dieu et ses bénédictions…
Moussa Imuhamad  Koussa - Chef du service de la sécurité extérieure
« Mon client n’était pas présent à la réunion indiquée dans le document », a indiqué Me Samia Maktouf, l’avocate de M. Takieddine, à Médiapart. « En revanche, il pense que ce document est crédible, vu la date et les personnes qui apparaissent dans ce document outre lui-même. »
 « Ce document prouve qu’on est en présence d’une affaire d’Etat, que ces 50 millions d’euros aient été versés ou non », a lui-même commenté M. Takieddine, rencontré par Mediapart le vendredi 27 avril.
Mediapart précise  que « la face cachée de l’arrivée de Nicolas Sarkozy sur la scène libyenne, en 2005, puis en 2007, apparaissait déjà en filigrane dans le dossier des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et au Pakistan instruit par les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire, en particulier à travers l’activité de lobbying déployée par M. Takieddine en faveur de l’ancien ministre de l’intérieur auprès de Tripoli. »
Par ailleurs, Mediapart souligne « le montant pharaonique promis par les Libyens [50 millions d'euros qui sont] à rapprocher des 20 millions d’euros officiellement dépensés par Nicolas Sarkozy lors de sa campagne présidentielle de 2007. »
L’article de Mediapart est bien plus précis, apporte nombre de précisions intéressantes. Si vous avez un accès à Mediapart, allez le lire. Sinon, abonnez-vous – leur travail le vaut bien. Enfin, il nous faut espérer qu’une information d’une telle importance sera reprise par les organes de presse traditionnels, journaux et télévisions. En attendant, et dans le doute, faites circuler.

EDIT : Mediapart a décidé d’offrir l’accès gratuit à cet article (merci à eux)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire